Vous êtes ici : Accueil > Ignace aujourd’hui... > Dernière prière guidée : le Bon Samaritain, mosaïque de M.I. Rupnik

Dernière prière guidée : le Bon Samaritain, mosaïque de M.I. Rupnik

Nous vous proposons aujourd’hui de contempler Dieu à partir d’une mosaïque. Celle-ci est l’œuvre du jésuite Marko Ivan Rupnik, et se trouve dans la cathédrale Almudena à Madrid, dans la Chapelle du Saint Sacrement.

• Ce jésuite slovène a travaillé avec des collaborateurs issus des deux traditions chrétiennes, orientale et occidentale, afin d’en faire « un signe de l’union de toutes les Églises », selon le désir du pape Jean-Paul II. C’est pourquoi son style est si proche des icônes et peintures chrétiennes orientales.

• La Chapelle du Saint Sacrement, où est exposée cette mosaïque, est aussi appelée la « Tour Eucharistique ». Elle illustre la puissance à la fois humanisante et divinisante de l’Eucharistie. En effet, si vous regardez les deux visages, vous voyez comme ils se ressembent. Le Christ, en assumant le corps humain, assume toute l’humanité malade et blessée. Mais comme Fils de Dieu, il se penche aussi sur l’homme blessé, à moitié mort, pour le guérir.

L’Eucharistie, c’est ce corps du Christ qui s’unit au corps de l’homme. Lorsque nous la recevons, elle renforce la vie reçue au moment de notre baptême. Elle fait de nous une partie vivante du corps du Christ. Nous sommes alors en mesure de faire ses gestes, et de vivre non seulement selon le Christ, mais dans le Christ. A travers nous peut passer l’amour dont Il nous a aimés : « Tout ce que vous avez fait pour l’un de ces petits, c’est à moi que vous l’avez fait » (Mt 25, 40).

Regardons, et laissons-nous toucher, interpeller par cette scène…

Programme de nos activités

retraites ignatiennes
exercices spiritels